Une Histoire Familiale et un savoir-faire qui perdurent

Lorsque l’on est à la tête d’un vignoble, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Entre les aléas climatiques (grêle, gel, sécheresse…) et les problèmes techniques (arrêt des fermentations alcooliques au chai, panne du matériel viticole ou vinicole), le nom de famille MERIT transmis par nos ancêtres et dont l’origine provient de l’adjectif «meritant» prend tout son sens pour expliquer notre ténacité et implication dans le travail au quotidien.

Il y a aussi les bons côtés comme la naissance d’un millésime qui résulte d’un travail acharné tout au long de l’année ou la constante évolution de l’exploitation grâce aux bonnes décisions prises en amont.

Sur un domaine viticole, l’exploitant et sa terre ne font qu’un et chez nous cela dure depuis plusieurs générations.

L’histoire de notre exploitation a commencé il y a presque 100 ans, en 1926 avec Emmanuel l’arrière-grand-père, par l’achat des premières parcelles et la construction du chai de vinification qui maintenant est devenu le chai de stockage. À l’époque, tous les travaux viticoles se faisaient manuellement ou avec un cheval.

À la fin de ses études en 1978, Didier le petit-fils reprend les reines de l’exploitation et développe considérablement la propriété en achetant des parcelles de vignes voisines et en installant les bâtiments d’exploitations tels que le nouveau chai de vinification ou les hangars viticoles.

En 2003, Arnaud, le fils aîné de Didier, rejoint la propriété familiale et apporte ses compétences en matière d’environnement afin qu’une nouvelle aventure démarre.

Nous attendons avec impatience la relève dans l’objectif de transmettre nos valeurs et nos acquis bien que nous ayons encore de nombreux projets pour les mois et années à venir.

Aujourd’hui, nos vignes bénéficient d’une situation géographique exceptionnelle sur les plus beaux plateaux argilo-calcaires de la région grâce au travail effectué par chacun d’entre nous depuis tant d’années. Et contrairement aux fonds de pension américain, au millionnaire chinois qui achètent des domaines viticoles dans le but de faire de la spéculation ou des marges colossales sur le prix des bouteilles, nous voulons simplement mettre la terre au centre de nos attentions et faire que nos clients prennent plaisir à déguster nos vins, tout ceci en leur transmettant nos valeurs et notre savoir-faire acquis depuis plusieurs générations.

Didier et Arnaud MERIT