Un projet unique et fédérateur

Depuis bientôt un siècle, notre exploitation viticole est toujours allée de l’avant tout en traversant les aléas climatiques, les changements de consommation… et à chaque fois a su s’adapter en gardant deux priorités :

  • la qualité du vin en priorisant l’aspect qualitatif au quantitatif,

  • l’environnement en utilisant toujours le moins possible de produits phytosanitaires sans avoir aucune certification environnementale même quand personne ne parlait de tous ces problèmes écologiques puisque cela était une évidence pour nous.

Il s’agit là d’éco-responsabilité.

Depuis toutes ces années, nous avons remarqué qu’être éco-responsable, c’est être en harmonie avec la nature mais c’est aussi une baisse de rendements et par conséquent une perte économique. Nous l’avons toujours assumé et nous continuerons ainsi car il s’agit de notre identité.

Mais aujourd’hui nous nous sommes fixés de nouveaux horizons, d’une part en allant vers “le zéro résidus de pesticides” car même si nous sommes éco-responsables dans nos pratiques depuis longtemps nous aurons désormais la certification, et d’autre part en ayant une démarche éco-responsable jusqu’au consommateur final.

Pourquoi est-ce un projet unique?

Et c’est en allant jusqu’à développer progressivement la permaculture au sein de notre vignoble qui est un concept systémique et global visant à créer des écosystèmes en relation avec les observations réalisées sur nos parcelles de façon harmonieuse puisque l’inspiration vient de la nature et de son fonctionnement.

Car il s’agit là d’être éco-responsable du début de la chaîne donc à partir du vignoble, ce que nous faisons déjà, jusqu’au client final, tout en passant par le transport du vin afin de réduire l’impact carbone, en proposant à nos clients des emballages pour le vin en vrac et en bouteille réutilisables à l’infini sous forme d’économie circulaire.

Il s’agit là d’une façon de produire unique, de transporter et de déguster le vin afin que tout le monde en ressorte gagnant :

  • la nature sur le vignoble: avec toujours moins d’intrants d’autant plus avec le développement de la permaculture sur le vignoble,

  • le viticulteur: tout en réduisant les risques sanitaires,
  • l’environnement: en adaptant notre façon de transporter le vin et en réduisant l’impact carbone,

  • le consommateur: en achetant du vrac à qualité égale et à un tarif plus avantageux, tout en étant acteur d’une démarche environnementale.

Et pourquoi fédérateur?

Ce sont vous, les consommateurs, qui allez nous aider à rentrer dans cette nouvelle ère, ce ne sera pas simple mais tellement évident pour nous. Et nous vous le rendrons en ayant cette proximité physique avec vous lorsque vous viendrez sur l’exploitation ou bien par le biais des réseaux sociaux si vous êtes plus éloignés. Tout ceci en vous faisant partager notre savoir-faire et nos valeurs, et notre grande récompense sera de vous faire déguster des vins authentiques, accessibles au plus grand nombre qui nous ressemblent et nous rassemblent.